Qu’est-ce qu’un caducée ?

Vous entendez régulièrement le mot notamment autour des professionnels de la médecine, mais savez vous réellement ce que signifie un caducée ? Petit rappel ci dessous.

Commençons par un peu de mythologie grecque: le caducée est un des attributs du dieu Hermès dans la mythologie, qui est constitué d’un brin de laurier (ou parfois il est représenté par de l’olivier) et celui-ci est surmonté de deux ailes et entouré de deux serpents entrelacés. Dans les croyances de la mythologie, ce symbole sert à soigner les morsures de serpent.

Le caducée sert à guérir les morsures de serpents et c’est pourquoi il en est orné.

Un symbole pour certaines professions

Aujourd’hui, les dieux ont été oubliés et il reste ce symbole ,attaché au commerce en règle générale,. mais en fait, il est souvent lié à d’autres professions, comme les médecins et les notaires, qui affichent un caducée sur leur plaque professionnelle .

Le caducée identifie donc clairement certaines professions et sa composition varie selon les corps de métiers : médecins généralistes, pharmaciennes, ORL, sages femmes… Ils ont tous un symbole différent qui identifie leur métier. On retrouve le caducée sur leur plaque en général mais également, d’un point de vue plus pratique, sur le pare brise des voitures. Il permet ainsi d’identifier des professionnels stationnés parfois pour raison d’urgence (en double file ou sur le passage piéton par exemple). Mais leur état fait qu’ils bénéficient d’une certaines clémence pour les stationnements gênants, notamment dans les grandes villes.

Zoom sur l’orthographe, une exception française

Faisons attention à ‘l’orthographe : avez vous remarqué que le caducée est un nom commun masculin et que, pourtant, il prend un e à la fin comme les noms féminins ? Il fait en effet partie de ces exceptions (eh oui, le français compte beaucoup d’exceptions), qui ont une forme féminine : génie, musée, etc. Vous en connaissez d’autres

Laisser un commentaire