Le maintien à domicile des personnes handicapées : les astuces

Que l’on soit alité, hospitalisé ou porteur d’un handicap, il est bien plus agréable de vivre tranquillement chez soi. En effet, cela permet de conserver ses repères et de ne pas devoir modifier ses habitudes. Pour cela, le recours à une aide à domicile pour personnes handicapées et des aménagements permettent finalement à toute personne dépendante ou à mobilité réduite d’y parvenir sans devoir rejoindre les rangs d’un établissement spécialisé.

Le maintien à domicile des personnes handicapées

Le fait de faire appel à une entreprise d’aide à domicile n’est pas vain. La personne handicapée n’est alors plus isolée et le lien social est maintenu. En parallèle, elle est accompagnée pour mener à bien toute ou partie des tâches de la vie courante. En effet, fonction de son handicap, l’aide à domicile peut lui venir en aide pour préparer les repas, l’aider à se lever, à faire sa toilette, à se promener, à s’habiller, pour entretenir son intérieur, jardiner ou tout simplement faire les courses à sa place par exemple. 

Cela, peut même faire – selon les cas – l’objet d’une participation financière de la part de l’État.

Les équipements pour assurer la sécurité d’une personne handicapée

D’une part, des aménagements – rampe d’accès, éclairage suffisant, revêtement non lisse, siège de bain ou de douche, main courante dans les couloirs, WC surélevés, ascenseur ou encore lit médicalisé par exemple – sont possibles pour faciliter le maintien à domicile, le confort de la personne handicapée. 

D’autre part, la location ou l’achat de matériel de maintien à domicile – fauteuil roulant, déambulateur, chaise percée ou encore une canne notamment – peut améliorer le confort de la personne concernée. 

Dans les deux cas, il convient de se rapprocher de la caisse d’assurance maladie ainsi que de sa mutuelle pour savoir si les besoins font partie du barème des produits pris en charge partiellement ou totalement. 

Les technologies pour améliorer le quotidien et le sécuriser

Grâce aux nouvelles technologies, la domotique et la téléassistance investissent le champ de la sécurité pour répondre aux besoins et assurer une tranquillité d’esprit lorsque l’on n’est pas mobile chez soi.

L’installation de volets roulants électriques, de régulateurs automatiques de lumière commandés à distance, de LEDs répartis sur le trajet qui mène à la salle de bain et qui s’allume lorsque l’on se lève de son lit, les capteurs de chute, le port d’un bijou géolocalisé ou non avec un bouton d’alarme ou encore le pilulier qui s’ouvre en fonction des horaires de prises sont autant de moyens envisageables pour aider dans la vie quotidienne, prévenir en cas de malaise ou de situation anormale mais aussi, pour réduire le risque de chute. Autant d’instruments qui permettent également de rester en contact avec son entourage à distance.

Laisser un commentaire