Trois subtilités à savoir sur les bagages en avion

Voyager en avion est devenu de plus en plus courant. Grâce à Internet, il est très facile de trouver un vol sur n’importe quelle compagnie et vers de très nombreuses destinations. La multiplication des compagnies « low cost » est venue augmenter le trafic vers les grandes villes européennes, mais il est important de savoir que le prix du billet comprend des restrictions notamment au niveau des bagages.

Bagage en soute ou en cabine

La plupart des compagnies classiques prévoient dans le prix du billet à la fois la valise en soute et le bagage à main. Le premier est pris en charge par les bagagistes et sera placé dans un emplacement séparé de la cabine. Vous les récupérez à l’arrivée dans le hall de l’aéroport. Il est nécessaire de se renseigner sur la limite de poids autorisé selon les entreprises. La plupart des compagnies « low cost » ne comprennent pas le bagage en soute dans leurs tarifs. Le bagage à main quant à lui, est celui que l’on amène en cabine et que l’on place dans le compartiment de rangement juste au-dessus de soi. Certains voyageurs qui partent pour des séjours de courte durée ou des rendez-vous d’affaires n’emportent qu’une petite valise en cabine.

La réglementation des bagages en cabine

Depuis quelques années, les règles de contrôle des valises à l’aéroport sont devenues plus strictes. Les formalités peuvent varier selon le pays sur lequel on se trouve. En France, la réglementation générale oblige à ne pas transporter d’aérosols, de liquides de plus de 100 ml, ni d’objets dangereux, irritants ou explosifs. La liste est disponible sur le site web des aéroports et des agences de voyages. Certaines compagnies toutefois apportent des restrictions supplémentaires sur les dimensions des bagages en cabine, ou adoptent une politique différente sur le fait d’accepter le sac à main ou le sac à langer à part.

Laisser un commentaire